MONOPRIX CONDAMNÉ POUR DISCRIMINATION SYNDICALE

ACCUEIL / Actualités / Informations / MONOPRIX CONDAMNÉ POUR DISCRIMINATION SYNDICALE

MONOPRIX CONDAMNÉ POUR DISCRIMINATION SYNDICALE


VICTOIRE !!! UNE NOUVELLE CONDAMNATION

La Cour d’Appel de Nîmes, après avoir confirmé le jugement prudhommal, a condamné MONOPRIX à payer, pour le rappel de salaire, les congés payés, ainsi qu’au titre de dommages et intérêts et frais irrépétibles d’appel (art. 700), 3 500€ à une camarade discriminée.

La Fédération CGT Commerce et Services se félicite de ce jugement qui représente une reconnaissance des dégradations des conditions de travail portant atteinte aux droits et à la dignité d’une de ses camarades de MONOPRIX Nîmes.

Obtenir des dommages et intérêts et mettre fin à la situation de discrimination syndicale par voie juridique a permis à cette camarade d’obtenir reconnaissance, justice et d’affirmer par sa reconnaissance statutaire son rôle dans le processus productif.

C’est en tous cas ce que nous souhaitons toutes et tous.

Au-delà de ce jugement, c’est la méthode managériale de MONOPRIX qui est une nouvelle fois mise en cause. Méthode qui, aux antipodes du bon sens, casse et discrimine les salariés qui pourtant créent la richesse.

Une remise en cause s’impose. Jusqu’à quand les actionnaires du groupe resteront-ils aveugles ?

CP Monoprix victoire discrimination.pdf

Top