TRAVAIL DU DIMANCHE À ALDI, C’EST NON AUSSI !

ACCUEIL / Actualités / Informations / TRAVAIL DU DIMANCHE À ALDI, C’EST NON AUSSI !

TRAVAIL DU DIMANCHE À ALDI, C’EST NON AUSSI !


Après l’enseigne Match qui ouvre le dimanche son supermarché de Strasbourg, c’est au tour d’Aldi qui souhaite tester l’ouverture de deux de ses supermarchés le dimanche matin, à Abbeville et Villers-Outréaux, pour une durée de six mois.

La Fédération CGT Commerce et Services soutient pleinement l’appel de l’intersyndicale CGT/SUD/CFE-CGC à un rassemblement le 23 septembre 2018 devant ces deux magasins.

En effet, de nombreux.ses salarié.e.s sont contre l’ouverture de leurs magasins le dimanche matin. Ils dénoncent les pressions exercées par la direction pour les rendre soit-disant volontaires en vue de l’élargissement probable aux autres magasins.

Ce dont ont besoin les salarié.e.s, ce sont des salaires décents, une meilleure répartition des richesses et des effectifs suffisants afin de pallier la surcharge de travail.

La Fédération CGT Commerce, Distribution et Services réitère, alors que certains députés LREM veulent aller plus loin dans la dérèglementation à travers la loi « PACTE » sur les ouvertures dominicales, son opposition la plus farouche à la banalisation du travail dominical et rappelle qu’il existe d’autres choix sociétaux : 32 heures hebdomadaires, augmentation des salaires, embauches en CDI temps plein.

La Fédération CGT Commerce et Services s’oppose fermement à toutes les ouvertures dominicales des commerces et mettra tout en oeuvre pour que le dimanche reste un jour commun de repos à l’ensemble des salariés.

CP Aldi.pdf

Contact :  Cédrick Hafner

Top