Retour

[ÉCHANGES 407 – Février 2022]

Publié le 10/03/2022

Contenu

  • Échanges

Augmenter les salaires : une préoccupation pour 2022 !

Ce sont plus de 150 000 personnes qui ont protesté contre la faiblesse des rémunérations lors des différentes manifestations interprofessionnelles du 27 janvier 2022, avec une participation significative des camarades de la Fédération CGT Commerce et Services.

Pour que cette journée de lutte ne soit pas une action sans lendemain, la Fédération a appelé l’ensemble des salariés de ses branches à un rassemblement le 9 février 2022, suivi d’une manifestation jusqu’à l’Assemblée Nationale.

Le pouvoir d’achat est actuellement le sujet d’inquiétude prioritaire de tous les salariés.

Nous ne pouvons plus accepter que cette précarité et cette misère continue à prendre de l’ampleur.

Aujourd’hui tout augmente : le coût du logement, les prix de l’alimentation, les factures des énergies, et même les dividendes. Le seul élément qui ne bouge pas, ce sont les salaires.

Après deux augmentations inflationnistes du SMIC, les salaires se retrouvent écrasés vers le bas, accentuant une précarité de plus en plus attentatoire à la dignité humaine.

Nous ne pouvons tolérer cette situation, où nous travaillons pour juste essayer de survivre, cela n’a pas d’intérêt. Il nous faut pouvoir vivre dignement du travail accompli, ne plus avoir peur d’être à découvert, de ne pas pouvoir payer des factures, voire d’être expulsé.

Les richesses que nous produisons quotidiennement doivent nous permettre de vivre dignement, sans peur du lendemain.
Nous avons fait de cette mobilisation une journée de révolte contre ces conditions de travail et ces salaires de misères, faisons-en une impulsion pour ancrer durablement la lutte dans les entreprises.

Mobilisons-nous pour faire changer cette société ultra libérale qui ne cesse d’enrichir une poignée d’actionnaires jamais rassasiés.
Il est urgent d’augmenter les salaires, et ce sera notre principale préoccupation pour l’année 2022 !

Lire le magazine