Retour

Actualités Fédérales

  • Communiqué de presse

[MISE EN PLACE DU CHÔMAGE PARTIEL AU SEIN DU GROUPE LVMH]

Sephora, entreprise appartenant au groupe LVMH, a décidé de recourir au chômage partiel.

La CGT trouve choquant qu’une entreprise faisant partie d’un groupe aussi puissant que LVMH puisse demander l’aide financière que représente la prise en charge partielle des salaires par l’État.

La CGT rappelle que le recours à l’activité partielle est financé par les subventions publiques. 

Cela démontre qu’une fois de plus, l’argent public est détourné au profit d’entreprises et de groupes dont la trésorerie et le patrimoine financier ne le nécessitent pas. 

Pour information, SEPHORA a décidé de continuer son activité commerciale, avec les services « click & collect » et « call & collect », sans parler du site web qui a triplé ses ventes. 

En plus, la situation est d’autant plus insensée que LVMH continue à verser de dividendes sur leurs bénéfices de 2020. Mais dans quel monde vivons-nous ?

La Fédération CGT Commerce et Services et la CGT Sephora dénoncent les dérives de ce dispositif qui devrait être mis en place pour les sociétés et entreprises qui rencontrent des vraies difficultés.

Contacts presse

Jenny Urbina
Secrétaire fédérale
Tel : 06 64 93 57 33

Veronika SCHELTER
Déléguée syndicale Sephora
Tel : 06 68 57 14 08