Retour

Actualités Fédérales

  • Communiqué de presse

[Projet de réforme des retraites : L’Etat fait la promotion d’une escroquerie !]

Au-delà des motifs mensongers par lesquels le gouvernement tente de légitimer son projet néfaste, et contrairement à ce qu’il avance, cette réforme n’apporte aucune protection aux travailleurs précaires et encore moins aux femmes. Bien au contraire. Alors que les députés de la majorité et de droite courent les plateaux de télévision et radio peinant à promouvoir un projet si régressif et injuste, les travailleurs du commerce et services, notamment les femmes, accusent le coup en faisant leur calcul : le vrai.

On est bien loin du dispositif accrocheur des 1200€ brut minimum ! 80% des femmes des secteurs du commerce et services sont à temps partiel imposé, avec une moyenne de salaire de 800 euros. Elles devront donc travailler beaucoup plus longtemps pour espérer avoir une retraite misérable quand elles ne seront pas obligées d’aller jusqu’à 67 ans tant elles sont lésées par des parcours professionnels hachés.

Voilà la réalité des conséquences de ce projet de réforme sur les salariés du commerce et services. Un rallongement du travail dans des conditions pénibles, des salaires toujours aussi bas qui entraîneront des retraites encore plus basses, et tout cela présenté comme des avancées sociales par ce gouvernement !

La Fédération CGT Commerce et Services appelle l’ensemble des travailleurs de ses secteurs à se mettre en grève dans les entreprises, à amplifier les mobilisations et à rejoindre les mouvements de lutte pour sauver notre système de retraite.

Ce projet régressif doit être abandonné !

Contact presse

Amar Lagha
Secrétaire général
Tél : 06 74 29 01 51