Retour

[Supplément Représentativité ÉCHANGES 400 – Juin 2021]

Publié le 23/08/2021

Contenu

  • Échanges

Agissons pour la syndicalisation !

C’est dans un contexte sanitaire très particulier, avec les confinements, les mesures de restriction, le chômage partiel, la crise sanitaire que ce sont déroulées les élections des Très Petites Entreprises.

Ceci ne suffisant pas, la procédure électorale s’est également compliquée, décourageant un grand nombre de salariés.

Il fallait se garantir d’être bien enregistré pour entamer la procédure d’inscription qui donnait droit à des codes pour le vote. Si ce n’était le cas, il aurait fallu aller au tribunal.

Et seulement à compter de réception de ces codes, les salariés pouvaient voter : faire plus compliqué était impossible !
Sans compter le report du scrutin…

Tout ça explique le nombre nettement inférieur d’inscrits par rapport au précèdent scrutin.

C’est donc avec toutes ces difficultés que ce sont tenues les élections dans les TPE et c’est l’une des raisons pour lesquelles on constate une si forte abstention.

Seuls 5.44% des salariés ont été voter, soit environ 265 000 personnes.
Malgré cela, nous constatons que la CGT est et reste la 1ère Organisation sur ce scrutin.

C’est une bonne chose qui récompense l’ensemble des camarades qui se sont investis dans cette campagne.

Concernant les IDCC de la Fédération, nous avons plus que progressé, voire dépassé les résultat de 2012.

Mais nous ne pouvons pas nous satisfaire de cela, puisqu’un grand nombre de salariés n’ont pas participé !

Il nous faut donc remédier à cette abstention massive sous peine de voir ce scrutin, comme cela a pu être le cas pour la prud’homie, disparaître, et voir des milliers de salariés sans moyens d’expression.

Lire le magazine